logo_hospimedia

 PUB_BASERGO

 

 

 

 

 

Recherche


Salaires PDF Imprimer Envoyer
Dans le domaine privé, le salaire d’un ergothérapeute est défini par la convention collective.
En moyenne, le début de carrière se situe à 1500 €.

Dans la fonction publique hospitalière, les ergothérapeutes sont des agents sédentaires et de catégorie B NES.

Au terme de l'accord signé le 2 février 2010 par le minitère de la santé, il est prévu que les ergothérapeutes passent dans  la catégorie A.

A ce jour,  cet accord n'est pas entré en application en raison de la non reconnaissance du grade de licence pour la promotion 2010-2013.

 

 

 

En décembre 2012, 3 décrets sont parus concernant les cadres paramédicaux.

 

 

Extrait  du protocole du 2 février 2010

B - Certaines professions paramédicales non infirmières auront accès aux nouvelles grilles de catégorie A à partir de juin 2011
Les corps composant la filière de rééducation et la filière médico-technique, dont la durée d'études est d'au moins trois années, ont vocation à bénéficier d’une architecture de grades et de grilles indiciaires similaire à celles des infirmiers, dès que leur formation aura fait l'objet de la réingénierie nécessaire à l'intégration dans le dispositif LMD, c'est-à-dire d’ici 2015 au plus tard, et que leur diplôme aura été reconnu par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche ainsi que par les universités.
Pour les personnels relevant de ces corps, un reclassement est prévu à partir de juin 2011 pour ceux dont la formation aura été reconnue par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche ainsi que par les universités, sur la nouvelle structure de grille de rémunération selon un processus analogue à celui adopté pour les infirmiers (un reclassement suivi de 2 glissements). Les personnels seront intégrés dans ces nouveaux corps à leur demande et sur la base d’un droit d’option dont les modalités sont fixées dans le volet 3 du présent protocole.
Le reclassement se fera selon le tableau joint en annexe, selon le même principe que pour les infirmiers.
Les gains de rémunération nette (traitement indiciaire et primes) avant et après la réforme seront, pour ces corps de catégorie A, de :
- début de carrière : 2124 € en plus annuellement ;
- fin de carrière : 3804 € en plus annuellement.
Les corps de préparateurs en pharmacie et de techniciens de laboratoire, ainsi que diététiciens, seront quant à eux reclassés dans le nouvel espace statutaire de la catégorie B paramédical. Si, à l’avenir, leur diplôme était reconnu par les universités et le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche à un niveau licence, l’intégration de ces corps se ferait dans les nouveaux grades de catégorie A selon un calendrier à définir.
Les professionnels paramédicaux qui, en juin 2011, n'auront pas été reclassés en catégorie A, seront automatiquement intégrés dans le nouvel espace statutaire de la catégorie B paramédical.
Pour chaque corps des professions paramédicales autres qu’infirmiers, la sortie des étudiants reconnus dans le processus LMD coïncidera avec la fin des recrutements dans les grades classés en B NES
paramédical dans la fonction publique hospitalière.

Mis à jour le Lundi, 23 Septembre 2013 14:51
 
Copyright © 2014 ANFE. Tous droits réservés.


Association Nationale Française des Ergothérapeutes